Le groupe Etam lance une appli pour ses salariés à temps partiel

Le-groupe-Etam-lance-une-appli-pour-ses-salariés-à-temps-partiel-53443bd2fe10adf701b2619b63c7ef300cf27be7

(Auteur : 
Dans un secteur de la vente où les contrats inférieurs à 35 heures sont légion, le groupe Etam a initié une application mobile mettant en relation plus facilement ses salariés à temps partiel et les responsables de magasins, pour des missions complémentaires de dernière minute, peu importe l’enseigne (Etam, Undiz ou 1.2.3).

 

Baptisé SquadShift, ce moteur de recherche d’emploi en interne a été testé depuis avril dernier en Ile-de-France auprès de 585 hôtesses de vente, dans 160 points de vente. Encouragé par de premiers retours positifs (338 missions postées et quatre « matches » par semaine), le groupe a décidé de déployer ce service auprès de toutes ses vendeuses en CDI à temps partiel, soit 1 570 employés en France répartis dans 600 magasins.

Le groupe Etam, qui emploie 14 000 personnes au total, a développé cette application en interne. Concrètement, le salarié indique ses disponibilités, reçoit des offres de mission correspondant à son profil et sa géolocalisation, ou consulte en temps réel les missions disponibles autour de lui. Après validation, il reçoit une notification par e-mail et par SMS.

L’idée a émergé après une tournée sur le terrain, à Nice. « Nous avons détecté auprès des hôtesses en temps partiel un vrai désir de faire plus d’heures et bien sûr auprès de nos responsables de magasins, l’intérêt d’avoir des soutiens expérimentés de dernière minute pour faire face à des pics d’activité », rapporte Caroline Bour, directrice de mission du groupe.

L’équipe RH a alors réalisé une étude des pratiques dans les secteurs du paramédical et de la restauration, qui ont des contraintes proches du secteur de l’habillement. « L’idée d’une application inspirée de Tinder nous est apparue comme étant la solution idéale en termes d’usage ». Ce projet permet aussi au groupe de « fidéliser » davantage ses salariés : en augmentant leur volume horaire au sein du groupe, ils pourraient avoir moins besoin de chercher des heures complémentaires ailleurs.

Source : fr.fashionnetwork.com