American Apparel vendu aux enchères à Gildan Activewear

(Auteur : Aurore Hennion)
Gildan Activewear a remporté la vente aux enchères pour acheter la marque et les actifs du vendeur de vêtements en faillite American Apparel LLC, pour 88 millions de dollars.

Si l’accord est approuvé par le tribunal de faillite le 12 janvier, Gildan prévoit que l’opération sera conclue au début de février. Un juge de la cour de faillite des États-Unis devra approuver l’offre gagnante. Dans le cadre de l’accord, Gildan achètera les droits de propriété intellectuelle d’American Apparel et certains équipements de fabrication. Le groupe achètera séparément certains stocks, mais n’achètera aucun actif de magasin de détail.

« Nous voyons un fort potentiel pour accroître les ventes de vêtements américains en tirant parti de nos vastes réseaux de distribution d’imprimés en Amérique du Nord et à l’étranger pour stimuler la pénétration de parts de marché dans le segment de la mode de ces marchés », a déclaré Glenn Chamandy,

Les problèmes d’American Apparel montrent les défis majeurs des détaillants
American Apparel, dans sa deuxième faillite, a été vendue dans une vente aux enchères hier à New York. La vente aux enchères de la marque, célèbre pour sa publicité sexuellement chargée, a attiré l’intérêt du géant d’e-commerce Amazon, du concurrent Forever 21 et de Authentic Brands Group, qui a mené un consortium pour acquérir Aeropostale lors de sa faillite l’année dernière. Les problèmes d’American Apparel montrent les défis majeurs auxquels sont confrontés les détaillants, à mesure que les consommateurs achètent de plus en plus en ligne.

Gildan fabrique également des chaussettes Goldtoe et des vêtements Anvil. Gildan envisage de prendre quelques-unes des usines de fabrication d’American Apparel dans le sud de la Californie, l’une des plus grandes usines de fabrication de vêtements aux États-Unis avec environ 3 500 employés. La majeure partie de la fabrication de Gildan a lieu à l’étranger, dans les Caraïbes et en Amérique centrale.

American Apparel a déposé son deuxième chapitre 11, en novembre dernier, avec environ 177 millions de dollars de dette, après qu’un plan de redressement, mis en œuvre par ses propriétaires, un groupe d’anciens obligataires, a échoué. La société a déposé son premier chapitre 11 en octobre 2015.

Source : fashionunited.fr