Auchan précipite sa convergence d’enseignes

(Auteur : B Merlaud)
Auchan accélère le chantier de la convergence d’enseignes. Alors que les tests d’Auchan Supermarché devaient courir sur le premier semestre, le distributeur annonce désormais que l’ensemble du parc intégré, supers comme proxi, devra avoir basculé dans les 12 mois. Même les Chronodrive sont concernés par le rapprochement.

À la clé, évidemment, la mutualisation de tous les services d’appui. “C’est un projet qui sera créateur d’emplois, dès 2017″, tient à rassurer d’emblée Patrick Espasa, président d’Auchan Retail France.

Dans les trois ans qui viennent, la branche française du distributeur a prévu d’investir au total 1,311 milliard d’euros. Présentés comme “historiques”, ces investissements restent néanmoins cohérents avec les ambitions déjà affichées, par le passé, pour les années 2015, 2016 et 2017 (un milliard sur trois ans, à l’époque centrés sur les hypers).

60% de la somme sera consacrée à la transformation et à la modernisation des magasins d’Auchan France (hypermarchés inclus, donc). Dans le détail, 256 sites intégrés, essentiellement des Simply Market et une petite dizaine d’A2Pas en propre, adopteront l’enseigne Auchan dans les 12 mois qui viennent. La conversion des supers, au passage, s’assortira a priori à chaque fois de la création de deux nouveaux postes en magasin.

Convergence des drives
10% des investissements seront quant à eux consacrés à la digitalisation de l’entreprise. Le site internet auchan.fr a vocation à devenir le portail unique de l’enseigne en ligne, y compris pour AuchanDirect. Le distributeur dit vouloir “poursuivre la convergence de ses activités drive”, mais sans évoquer la disparition de la marque Chronodrive au profit d’Auchan Drive. Ce qui sous-entend un regroupement des structures, à défaut ici des enseignes.

Des économies d’échelle sont évidemment attendues de ces rapprochements. À commencer par le coût des services d’appui. Ils seront désormais regroupés sur un site unique à Villeneuve-d’Ascq (59), avec des suppressions de postes à la clé.

Mais le projet de convergence, au global, devrait se traduire par une création nette de 300 emplois en 2017, promet la direction d’Auchan. Le distributeur cite également les 6500 embauches programmées cette année pour répondre au turnover habituel des effectifs (sans toutefois chiffrer le solde net des créations d’emplois chez Auchan en France).

Courrier interne
Dans un courrier interne diffusé en comité central d’entreprise, ce 2 mars, Patrick Espasa défend un projet qui “porte une nouvelle vision du commerce pour les dix prochaines années”, “prenant acte des bouleversements du marché de la distribution” (nouveaux acteurs, nouveaux modèles “qui obligent les acteurs historiques à se remettre en question”). Le dirigeant rappelle à cette occasion l’ambition de son groupe, qui est “de s’affirmer comme l’un des trois acteurs majeurs de la distribution partout où il se trouve dans le monde”.

Source : lineaires.com