Blue Bottle, la chaine de café qui monte

(Auteur : Béatrice Sutter)
A chaque époque, ses marques phares : si Starbucks racontait une certaine vision de la consommation de masse, Blue bottle en propose une qui ressemble davantage aux codes d’aujourd’hui.

Fondée en 2000 à San Francisco, Blue Bottle a tous les arguments pour partir à la conquête de l’est : du respect du produit, jusqu’à celui du client, la marque a tout compris des nouveaux codes du marketing.

Blue Bottle c’est d’abord une bonne histoire. James Freeman, clarinettiste installé à San Francisco et passionné de café, avait deux frustrations : avoir étudié la clarinette au plus haut niveau sans parvenir à en vivre et ne pas pouvoir trouver autre chose qu’un café palôt et détrempé d’eau tiède dans son quartier.

Or, selon lui, le vrai, le pur plaisir du café confine à un art, un savoir vivre. Et pour l’obtenir, il faut tisser une longue chaîne de traitements attentifs : des cultivateurs qui soignent leurs caféiers, jusqu’aux torréfacteurs qui ne brûlent pas leurs grains comme des sauvages. Ainsi est né le savoir-faire de Blue Bottle : dans respect de tous les éléments de cette chaîne, jusqu’à prendre en charge la torréfaction en ne l’effectuant que quelques heures avant la dégustation.

“Je ne vends que du café qui a été torréfié depuis moins de 48 heures, afin que mes clients puissent profiter du café à l’apogée de saveur.” James Freeman

Chez Blue bottle, il n’y a pas que le client qui est roi.
Il y a le produit d’abord : les grains sont sélectionnés pour leur excellence, et on les respecte jusque dans la manière de le servir… Il y a les hommes qui le font : ceux qui le cultivent jusqu’à ceux qui le servent en salle…Quand au client, on le sert ici dans un esprit maison, un esprit de famille. Et tout le monde s’aligne autours du plaisir convivial de la dégustation. Côté design, les 26 cafés ouverts à ce jour sont tous différents, mais ont en commun une décoration minimaliste et épurée, mélangeant l’acier des machines aux teintes plus claires du bois. On est évidemment loin de l’esprit Starbucks. Blue Bottle a déjà conquis l’ouest américain, et ouvre désormais ses premières boutiques à l’est : Boston, Miami, et Washington.

Source : ladn.eu