Carrefour Belgique intensifie ses efforts en matière de durabilité

(Auteur : Stefan Van Rompaey)
Produits plus sains, respect de l’environnement et ancrage local sont les trois piliers de la politique de Carrefour Belgique en matière de durabilité. Le retailer invite ses fournisseurs à participer à un concours anti-gaspillage.

Moins de sel et de sucre
Ce 9 juin Carrefour présentait ses résultats annuels en matière de qualité et de développement durable aux quelque 400 fournisseurs de ses produits sous marque propre. Ce fut également l’occasion d’exposer les objectifs de développement que se fixe le retailer à plus ou moins brève échéance.
Carrefour a diminué la teneur en sel de 62 de ses produits, soit 7,2 tonnes de sel en moins par an. L’enseigne s’est également efforcée de diminuer le nombre d’additifs. En 2016 le retailer s’attèlera à la réduction des sucres dans ses produits.
Plus que jamais Carrefour opte pour le développent de produits MSC, ASC, FSC ou éco-labellisés. Cette année le distributeur ajoutera plus de 100 nouveaux produits alimentaires Carrefour BIO à sa gamme existante qui comprend déjà 1600 produits BIO.
Réduire les emballages

En 2015 les produits fairtrade ont connu une montée force. Parallèlement le groupe surveille de près les achats hors Europe. Ainsi des milliers d’audits sont effectués sur le terrain en collaboration avec les organisations internationales concernées.
Pour chaque produit belge Carrefour Belgique examine systématiquement comment réduire au maximum les emballages, en tenant compte de trois priorités : sécurité alimentaire, fonctionnalité et durabilité (émission de CO2 et consommation d’eau).
Ainsi Carrefour Belgique a retravaillé l’emballage de 80 de ses produits. A titre d’exemple citons l’emballage neutre en CO2 du café Carrefour : la quantité de produit a augmenté et le prix du produit a diminué.  Cette année d’autres produits Carrefour, comme le saumon fumé et les crevettes grises, seront reconditionnés. En réponse à la future interdiction des sachets en plastique en Wallonie et à Bruxelles, Carrefour Belgique se penche sur un projet de sacs en tissu pour l’emballage de fruits et légumes vendus en vrac.

40% de CO2 en moins
Carrefour Belgique s’engage d’ici 2025 à  réduire les émissions de CO2 de 40% par rapport à 2010.  Le distributeur promet -30% d’émissions de CO2 liées aux réfrigérants en kgCO2/m2, -30 % de consommation d’énergie en magasin en kWh/m² et 75% de taux de remplissage des camions de livraison.
L’Hypermarché Carrefour à Coxyde, qui a ouvert ses portes le 27 mai 2016, illustre bien cette approche. Le nouveau bâtiment consomme 45% d’énergie en moins et émet 85% de CO2 en moins par rapport à l’ancien bâtiment. Un système de récupération d’énergie pourvoit le magasin de chauffage, d’air conditionné et d’eau chaude. L’eau de pluie alimente les sanitaires. Le magasin est équipé d’un éclairage LED et la consommation énergétique est suivie online en permanence.
Ancrage local

Avec la campagne ‘Devenons Belgétariens’, Carrefour soutient les produits issus de l’agriculture belge. Cette année le ‘Stoemp belgétarien’, vainqueur du concours organisé en début d’année, sera commercialisé.
Les produits locaux connaissent un franc succès chez Carrefour : l’enseigne propose plus de 10.000 produits locaux provenant de 711 producteurs locaux. En 2016 Carrefour introduira des produits locaux dans ses magasins Carrefour Express. Cette année trois nouvelles Filières Qualité Carrefour (FQC) seront lancées : un jus de pommes, un jus pommes et poires et une variété de cerises belges FQC.

Combattre le gaspillage
Carrefour est partenaire de la ‘Bourse aux dons’, une plate-forme pour la gestion de dons alimentaires. Le distributeur approvisionne cinq épiceries sociales et organise chaque année une collecte alimentaire auprès de ses clients. Via son initiative ‘clic solidaire’, Carrefour en 2015 a mis 200.000 euros à disposition pour financer des aides structurelles à des ONG.
Et enfin Carrefour lance un concours pour inciter ses fournisseurs à combattre le gaspillage alimentaire. Le retailer invite les producteurs à proposer une initiative existante ou nouvelle en vue de réduire le gaspillage alimentaire au sein de l’entreprise. Il peut s’agir d’un processus de production, d’une action de sensibilisation pour le personnel, d’un nouveau matériau … . Avec l’aide d’un jury d’experts Carrefour Belgique sélectionnera un certain nombre de projets et désignera l’initiative qui représentera la Belgique durant ce concours international.

Source : retaildetail.be