Dans ce magasin cathédrale jaillit une nature ancestrale

(Auteur : retail buzz)
Réensauvagement du monde, direz-vous ! Sans doute. Et, pour sûr, vous connaissez le célèbre adage, chassez la nature, elle reviendra au galop, domestiquez-la, et votre humus animal réapparaîtra… oui, ce dernier petit bout ajouté est de nous, vous l’avez remarqué.

Alors pour redonner vie à ces instincts humains, François et Antoine Lemarchand, les créateurs de Nature & Découvertes ont décidé de fêter, en novembre dernier, au coeur de Paris, ses 25 années d’exploration et de passion de cette nature qui ne cesse de les inspirer. Ils lui ont donc confectionné un écrin sur mesure sur 500 mètres carrés à cette belle Dame nature.

Marais et marécages pour pirogues renversées. Le ton est donné dès l’entrée. Surmonté d’une sculpture monumentale de l’artiste Jean-Jacques Pigeon, la nature s’est emparée de ce magasin et ses branchages sauvages en sont le témoin. On est bien d’accord, elle le méritait bien. Dans cette jungle urbaine que sont nos villes bétonnées, elle méritait bien cela, notre nature animale malmenée, d’être mieux célébrée.

Un espace de décompression nomade autant que de ré-création urbain. Comme tout explorateur qui se respecte, la plus excitant dans toute aventure, est toujours ce qu’il reste à découvrir. C’est pourquoi, entouré de grands savants de la découverte, de l’architecte Michel Kazis qui s’est emparé du lieu, aux créatifs de la plastique onirique des ateliers Saguez & Partners accompagné d’Ova Design, ils lui ont offert à, cette belle nature, une magistrale cathédrale. Regardez bien, tous les codes sont là. Ornée de grandes de baies vitrées et dotée d’une verrière monumentale qui vient l’illuminer, le lieu est une invitation à l’escapade nomade qui ritualise la vie communautaire. Et ce n’est pas un hasard, si cemagasin cathédrale a pris place dans le quartier animé du Marais dans une rue qu’on nomme religieusement la Sainte-Croix de la Bretonnerie. Toute une histoire à découvrir…

Justement pour la clore notre petite histoire. Savez-vous que ce lieu maintenant végétal a pris place dans une ancienne imprimerie qui autrefois martyrisait le papier des forêts. Un vrai symbole ! qui redonne vie à cette nature sauvage surgissant dès l’entrée de cet espace parisien un temps utilisé comme simple Pôle emploi. Et pour la signalétique, welcome l’esprit bivouac engagé. Acheter ou pas acheter, ici, vous pourrez boire un thé.

Source : retailbuzz.fr