Decathlon a repris pied aux Etats-Unis

(Auteur : 
Si Decathlon a élu San Francisco pour aborder à nouveau le marché américain, c’est pour capitaliser sur l’ancrage très sportif (running, vélo, voile, ski, fitness…) de cette ville de la côte Ouest des Etats-Unis. Le distributeur français a inauguré le 1er décembre un point de vente de 800 mètres carrés sur une des artères les plus commerçantes de la cité, au 735 Market Street.

Le magasin, envisagé comme un “retail lab” par Decathlon, est épaulé par un site de e-commerce pour l’instant dédié uniquement à l’Etat californien. « Le climat très varié de la Californie et les divers groupes de sportifs en font le terrain d’entraînement idéal pour une première exploration du pays, précise l’enseigne nordiste fondée en 1976. Decathlon sera capable par ce test de garantir que ses produits conviennent à tous les pratiquants américains avant de se développer plus largement aux Etats-Unis ».  Cette unité n’est donc pas qu’un espace de vente couvrant 65 sports, elle abrite aussi un coin libre-service de réparation, un espace de coworking, ainsi que les bureaux de la filiale pilotée par Michel d’Humières. Avec l’idée d’être au plus près du consommateur local pour concevoir et adapter au mieux les articles et l’offre proposée.

Car Decathlon se redéploie sur le marché américain : il a déjà été présent aux Etats-Unis de 1999 à 2006, avec une poignée de magasins situés près de Boston, résultant à l’époque du rachat des magasins MVP Sports. « Notre venue aujourd’hui n’a rien à voir avec notre tentative de 1999. Nous ne sommes plus les mêmes, que ce soit en termes de professionnalisme ou de produits proposés », précisait il y peu le PDG de Decathlon USA dans un communiqué.

Prudente, l’entreprise ne dévoile pas encore de plan d’expansion dans le pays, mais entend assurément s’y implanter durablement cette fois. Elle va d’autre part inaugurer son premier magasin au Canada au printemps 2018, en périphérie de Montréal.

Fort de 1 220 magasins dans 32 pays, Decathlon poursuit sa conquête de nouveaux marchés à travers le monde : outre les Etats-Unis, l’enseigne est entrée en Australie il y a quelques jours, après la Tunisie en novembre et la Suisse en août.

Source : fr.fashionnetwork.com