Des voitures en distributeur automatique

(Auteur : Frédéric Richard,)
Depuis peu, une nouvelle initiative fait grand bruit chez l’Oncle Sam, dans le domaine de la livraison de VO. En effet, des automates proposent la mise à disposition dudit véhicule après achat en ligne. Où comment s’affranchir de la marge de distribution.

La première expérience du genre a eu lieu l’année dernière à Nashville. Face au buzz créé, le coup marketing de Carvana se duplique à Houston. Le site de vente en ligne de VO vient en effet de construire une tour de verre abritant trente voitures réparties sur huit étages.

L’idée est simple. Après avoir procédé à l’achat d’un véhicule en ligne, les clients peuvent se rendre dans ce bâtiment qui longe une autoroute, introduire un jeton spécial et choisir leur modèle qui leur sera automatiquement et immédiatement acheminé sur une des quatre plateformes de livraison. Outre ce moyen plus fun de récupérer son véhicule, l’initiative anticipe une possible mutation globale du marché, dans laquelle les réseaux de distribution voient leur position s’étioler.

En effet, les sites Internet de vente se révèlent de plus en plus performants pour présenter des voitures (configurateurs, visualisation en 3D, financement…). A ce titre, les constructeurs font tout pour rendre leurs réseaux attractifs, à grands coup d’investissements consentis par leurs concessionnaires. Cela suffira-t-il à éviter la désertion des points de vente ? L’initiative de Carvana ouvre la voie à une distribution dématérialisée, pour l’instant dans la voiture d’occasion, pour l’instant aux Etats-Unis. Jusqu’à quand ?

Source : journalauto.com