French Boutique : les marques de mode françaises à l’assaut du Web chinois

(Auteur : Matthieu Guinebault)
Direction la Chine pour une vingtaine de marques, dont Teddy Smith, Ateliers de la Maille, IKKS, Bensimon ou Ollygan, qui rejoignent la French Boutique déployée par la Fédération française du prêt à porter féminin sur le portail chinois Tmall Global du géant Alibaba.

Une initiative qui a également séduit Prêt pour Partir, Nathalie Chaize, Groupe Mado, Mât de Misaine, Urbahia, Daniel Faret, Zyga Lin’n Laundry, Les Petites Bombes, Lab Dip, Europann ou encore Rica Lewis. Des marques qui intègrent un portail revendiquant 439 millions d’acheteurs chinois actifs par an. Un marché encore amené à prendre de l’ampleur, seuls 50 % des consommateurs chinois ayant pour l’heure accès à Internet.

La boutique sera lancée en mars prochain avec le soutien du Défi. Les marques profiteront notamment dans leurs démarches de l’aide du bureau local installé depuis fin 2015 par la Fédération française du prêt à porter féminin (FFPAPF) à Hangzhou, où se trouve justement le siège du géant chinois de la vente en ligne Alibaba Group.

« Il s’agit de lancer un multimarque français à même de proposer à une clientèle chinoise ce que le prêt-à-porter français peut apporter de mieux, indique le président de la fédération, Pierre-François Le Louët. Et c’est une très belle étape de voir autant de marques, petites et grandes, aux créations diverses, capables de se réunir autour d’un projet commun. »

« La fédération a fait tout le travail de recherche pour faciliter la partie logistique, ou encore prendre en charge la gestion des réseaux sociaux, relate Marion Bayle, attachée commerciale Asie pour la marque IKKS, présente depuis cinq ans en Chine via un partenaire local. Ce développement correspond à une année où nous comptons nous développer à l’international et cette boutique va nous permettre d’en savoir plus sur notre clientèle, grâce aux remontées d’informations sur les goûts, tailles et couleurs recherchées. »

Source : fr.fashionnetwork.com