Just Eat utilise des robots pour les livraisons

(Auteur : Johan Van Geyte)
Dans les mois à venir l’entreprise de livraison de repas Just Eat va tester à Londres des robots livrant les commandes domicile. Les frais de livraisons s’élèvent à 1 livres sterling.

 

A ouvrir avec un code
Les robots, développés par l’entreprise estonienne Starship Techonologies, sont adaptés pour parcourir de courtes distances et se déplacent sur les trottoirs à vitesse de marche. Le client est averti sur son smartphone une première fois lorsque le robot se trouve à deux minutes de sa destination et une deuxième fois lorsqu’il est devant la porte. Le client pourra ouvrir l’appareil à l’aide code qui lui aura été transmis lors de la confirmation de sa commande.
Bien que les robots se déplacent de manière autonome, ils seront suivis par des opérateurs à Londres et Tallinn, qui pourront reprendre le contrôle des appareils, si ceux-ci rencontrent des obstacles imprévus.
Dans une première phase pilote Just Eat mettra six robots en circulation. L’appli de commande collaborera avec certains restaurants sélectionnés au préalable. Ultérieurement le nombre de robots sera augmenté. Just Eat compte plus de 14 millions d’utilisateurs actifs en Europe, qui passent leurs commandes via l’appli auprès de 64.000 restaurants.

Pas de risque de vol
Just Eat n’est pas la seule entreprise à tester des robots. D’autres entreprises effectuent des tests similaires, notamment le service de livraison de repas londonien Pronto, le distributeur allemand Metro et le service de livraison de colis Hermes.

Par ailleurs Starship Technologies a déjà testé les appareils à Londres, Berlin et Tallinn, où ils ont parcouru plus de 8.000 km ces neuf derniers mois et ont croisé plus de 400.000 personnes sans aucun problème. Les initiateurs ne craignent pas que les appareils soient volés : dans les régions où ils ont été testés, les passants n’y accordent presque plus d’attention.

Source : retaildetail.be