Le CA de Zalando à nouveau en forte croissance

(Auteur : Yoni Van Looveren)
Comme à l’accoutumée le chiffre d’affaires de l’e-commerçant allemand Zalando a connu une forte croissance en 2016. Par rapport à 2015 les ventes ont progressé de près d’un quart et pour l’exercice 2017 les ambitions de l’e-tailer sont similaires.

Légère baisse du bénéfice net
En 2016 Zalando a vu grimper son chiffre d’affaires de 23% à 3,64 milliards d’euros, une croissance moins élevée que l’année précédente, mais néanmoins conforme aux attentes. Dans la région DACH (Allemagne, Autriche et Suisse) le chiffre d’affaires a progressé de 14,8% à 1,8 milliard d’euros, alors que dans le reste de l’Europe les ventes ont bondi de 29,6% à 1,57 milliard d’euros.

L’EBIT ajusté est également en hausse, passant de 107,5 millions d’euros à 216,3 millions d’euros. La marge EBIT ajustée a augmenté de 3,6 à 5,9%. Ce chiffre positif est entièrement attribuable aux pays germanophones, car dans le reste de l’Europe Zalando a subi une perte de 3,3 millions d’euros.

Le bénéfice net s’est établi à 120,5 millions d’euros ; une légère baisse par rapport aux 121,5 millions d’euros générés l’année auparavant. A noter que la baisse est la plus marquée au quatrième trimestre : durant cette période le bénéfice net est passé de 102,7 millions d’euros à 60 millions d’euros.

Près de 20 millions de clients
Outre les résultats financiers, le site affiche également d’excellents chiffres au niveau du taux de fréquentation : en 2016 le site web de Zalando a été visité 1,99 milliard de fois, contre 1,66 milliard de fois en 2015. La part des visites effectuées par voie mobile continue de croître : de 57,1% à 65,6%. Le nombre de clients actifs est passé de 17,9 millions à 19,9 millions, alors que le nombre de commandes a grimpé de 55,3 millions à 69,2 millions. Toutefois la valeur moyenne par commande a baissé de 67,8 euros à 66,6 euros.

En début de semaine Zalando a également annoncé le rachat de KICKZ, retailer multicanal allemand, spécialisé dans les articles de basketball. Cette acquisition doit permettre à Zalando de renforcer sa position dans le segment du sport, principalement dans le domaine du basket. Zalando s’attend à ce que la reprise soit finalisée durant la première moitié de 2017. Le montant de la transaction n’a pas été communiqué.

Source : retaildetail.be