Le grand rival d’Alibaba achète une chaîne de magasins alimentaires

(Auteur : Carole Boelen)
Qicheng Venture Capital, un fonds d’investissement qui a des liens étroits avec JD.com, a réalisé un investissement stratégique majeur dans la chaîne spécialisée dans l’alimentaire frais Qiandama.

Cette chaîne dispose aujourd’hui de plus de 260 magasins physiques.La transaction est très similaire à celle observée il y a peu de temps dans le cadre de l’acquisition de Whole Foods Market par Amazon. JD.com est pour rappel le plus grand rival d’Alibaba et le plus grand retailer online de Chine.

Ces dernières années, JD.com a connu une importante croissance notamment grâce à la création de places de marché, un groupe logistique, une filiale financière et une activité internationale. L’an dernier déjà, JD.com rachetait le supermarché online chinois Yihaodian à Walmart. En échange, le groupe américain recevait alors 5% de parts dans la société chinoise, cotée à la Bourse de Nasdaq.   Le montant de l’investissement réalisé aujourd’hui par Qicheng Venture Capital n’est à ce jour pas connu.

On n’en sait également que très peu au sujet du rôle que jouera JD.com. Mais selon le site d’informations China Money Network, JD.com pourrait mettre à disposition ses chaînes logistiques actives dans l’alimentation fraîche en vue d’accélérer la croissance de Qiandama. L’investissement a aussi pour objectif de rendre transparente l’expérience d’achat online et offline.

JD.com a également investi dans d’autres chaînes physiques de magasins notamment actives dans les articles pour bébés ou encore les FMCG en zones rurales. En coopération avec Walmart, le cybermarchand a aussi approché JD Home, une chaîne de magasins où sont vendus des appareils électroniques grand public.   Désormais, le groupe investit donc aussi, bien que de manière indirecte, dans une chaîne à la croissance rapide où sont vendus des produits frais tels que des fruits, des légumes, de la viande, du poisson et des plats préparés. Pour JD.com, cela signifie qu’il est aujourd’hui capable d’atteindre physiquement certaines villes chinoises. Et cela lui offre deux principaux avantages: l’e-commerçant peut désormais fournir des aliments frais de façon omnichannel, et peut accélérer son service de livraison de produits alimentaires frais dans les villes. L’interaction entre ses activité online et offline devrait en outre rendre possible la construction de grands centres de distribution régionaux.

Ressemblance avec Amazon?  
Amazon acquérait récemment Whole Foods Market pour un montant de 13,7 milliards. Que cette chaîne soit spécialisée dans le bio est secondaire pour Amazon. Ce qui est important, c’est bien que les 460 magasins soient installés dans les villes les plus riches des Etats-Unis et qu’on y trouve des chambres froides. Ainsi, Amazon dispose désormais de chambres froides situées à moins de 15km de 80% de la population américaine, ont calculé différents analystes.

Plus encore: on estime que 95% des membres Prime habitent dans ce rayon de 15 km. En d’autres termes, Amazon dispose ainsi d’un accès direct à un réseau de points de collecte et de distribution à proximité immédiate de ses principaux clients. De cette façon, Amazon peut désormais donner un sérieux coup de fouet à son service Amazon Fresh, jusque-là disponible dans 20 villes.

Source : gondola.be