Maje ouvre en grand sur les Champs-Élysées

(Auteur : Céline Vautard)
Après New York le concept Nomade Moderne de Maje arrive sur la plus belle avenue du monde. La marque poursuit sa success story à vitesse grand V.

Depuis la prise de participation majoritaire de Shandong Ruyi Technology Group dans le groupe SMCP (Sandro Maje Claudie Pierlot) en mars 2016, la marque de prêt-à-porter de luxe accessible poursuit son développement de façon intensive.

Un 130ème point de vente français
Déjà installée au numéro 33 de l’avenue des Champs-Élysées, la griffe affirme davantage sa présence en déménageant à deux pas de là au numéro 35. Maje double ainsi la mise en s’installant sur une surface de 120 mètres carrés déclinée sur deux niveaux. Aménagée selon le nouveau concept de boutique « Nomade Moderne » inauguré à New-York en 2014, celui-ci évoque une certaine idée du luxe à la Française dans un décor chic et épuré. Parquet en bois blond et marches en marbre viennent contraster avec des portants en laiton. Tandis qu’une longue bande graphique réalisée à la feuille d’or vient habiller les murs blancs de la signature maison. L’atmosphère est réchauffée par de longs rideaux en feutre grège, un tapis en toile de jute multicolore et de gros coussins de sol reliés entre eux par un jeu de sangles en veau velours brun. Rien n’a été laissé au hasard.

Un développement soutenu à l’étranger
Et le style bohème chic de Maje devrait encore séduire de nombreux territoires en 2017 puisque le rythme des ouvertures s’annonce toujours très soutenu. Après Hong Kong au premier semestre 2016, où Maje a ouvert un flagship sur le Fashion Walk, et le Canada à la fin de l’année 2016, où la marque a ouvert sa première boutique, la griffe qui compte déjà 315 points de vente à travers 32 pays devrait augmenter encore sa visibilité à l’export. Avec l’arrivée du Shandong Ruyi Group (fournisseur chinois numéro un de grandes marques de prêt-à-porter notamment masculines), l’objectif est principalement de séduire des centaines de millions de Chinoises de la classe moyenne très avides de consommation. De fait, la mode française en général, et le chic parisien surtout, conserve en Chine une aura développée. Elle y a d’ailleurs lancé sa boutique en ligne au premier semestre 2016 avec le partenaire Tmall.com (Groupe Alibaba).

Un groupe très dynamique
Fondée en 1998 par Judith Milgrom, Maje, qui fêtera ses 20 ans l’an prochain, fait aujourd’hui partie en France des marques de mode leader. Au sein du groupe SMCP depuis sa création en 2010, elle bénéficie d’appuis considérables. Ce dernier annonçait au premier trimestre 2016 une croissance du chiffre d’affaires de +19,2 pour cent pour l’ensemble de ses marques et des régions, soit un chiffre d’affaires total de 377,2 millions d’euros. Et Daniel Lalonde, Président de SMCP, de conclure : « Notre dynamique de croissance continue est le fruit de la désirabilité de nos marques et de nos collections dans le monde, du talent et de la créativité de nos équipes et de la pertinence de notre business model. Nous progressons rapidement sur l’ensemble de nos leviers de croissance et poursuivons notre stratégie gagnante pour devenir le leader mondial du luxe accessible. »

Source : fashionunited.fr