Mango accélère au Moyen-Orient, avec 20 ouvertures prévues en six mois

(Auteur : Marion Deslandes)
Mango affirme sa présence au Moyen-Orient et y presse même le pas en 2018. Présente dans 14 pays de la zone, l’enseigne espagnole compte dorénavant 160 boutiques sur ce vaste marché émergent, après y avoir ajouté 24 nouvelles adresses en 2017. Notamment à Doha (dans le Mirqab Mall et à Festival City), à Téhéran et à Karmiel.


La chaîne de fast-fashion créée en 1984 accélère cette année avec une vingtaine d’inaugurations programmées pour le premier semestre uniquement, citant par exemple Israël, les Emirats arabes unis et le Qatar. Sont installés au Moyen-Orient des points de vente de 600 à 900 mètres carrés, présentant le nouvel aménagement du distributeur, qui déploie là sa stratégie d’ouverture de mégastores engagée en 2013.

Côté chiffres, les ventes réalisées au Moyen-Orient par Mango ont constitué 7 % de son chiffre d’affaires global en 2016, qui avait atteint 2,26 milliards d’euros sur cet exercice. Avec le plan de développement institué dans la région, ce taux sera sans doute amené à progresser.

L’enseigne, dont les ventes générées par smartphone ou tablette ont supplanté en 2017 celles réalisées via ordinateur, a de plus lancé sa plateforme e-commerce dans plusieurs pays du Moyen-Orient en cours d’année 2017, ce qui devrait contribuer à la croissance de l’activité dans la région.

Source : fr.fashionnetwork.com