Oh My Cream ! se déploie à Paris avec trois nouvelles boutiques

(Auteur : Marion Deslandes)
Oh My Cream ! renforce sa présence dans la capitale. Le concept store beauté lancé en 2012 par Juliette Lévy s’offre en l’espace de quelques mois trois nouvelles adresses en propre à Paris, qui viennent s’ajouter à ses deux boutiques déjà ouvertes dans la ville.

Une expansion rendue possible par la levée de fonds opérée par la jeune entreprise en octobre dernier : elle avait ainsi levé six millions d’euros auprès du fonds d’investissement Otium Capital.

L’enseigne omnicanale, référençant des griffes pointues comme Tata Harper, Pai, Dermalogica ou Patika, a inauguré le 23 mars un nouveau concept store dans le XVIe arrondissement de la capitale, au 2, rue Guichard. En avril, elle s’installera au 104 de la rue du Bac, dans le VIIe arrondissement, avant d’ouvrir une boutique au 17 rue Debelleyme (IIIe arrondissement) en mai prochain. Trois unités s’articulant autour d’un lieu de vente d’environ 40 mètres carrés, mais qui offrent aussi des diagnostics de peau gratuits et proposent des soins du visage et du corps prodigués au sein d’un espace dédié (de 15 à 20 mètres carrés).

En 2016, Oh My Cream ! avait fait ses premiers pas en région avec l’implantation de magasins à Aix-en-Provence, Bordeaux et Lille. Là aussi, une première levée de fonds opérée auprès de business angels avait permis de concrétiser ces projets retail. Dans le courant de l’année, une boutique lyonnaise verra le jour, ainsi qu’un point de vente à Levallois-Perret. Et la société ne s’arrêtera pas là puisqu’elle ambitionne de totaliser une quinzaine de boutiques en France d’ici fin 2017, comme le souligne Fleur Bazin, directrice marque et communication d’Oh My Cream !.

Pour l’entreprise, qui a noué ce printemps un partenariat avec la créatrice de robes de mariée Laure de Sagazan afin de proposer aux futures épouses un coaching beauté personnalisé, l’e-commerce s’impose aussi comme un axe de développement. Les ventes en ligne représentent la moitié de son chiffre d’affaires global et Oh My Cream ! se risquera à l’export en passant d’abord par Internet. Le concept store va ainsi rénover son site et proposer une déclinaison anglaise de son interface, avant, pourquoi pas dans un second temps, de poser un pied hors de France.

Source : fr.fashionnetwork.com