Primark, première chaîne de vêtements d’Europe

(Auteur : Aurore Hennion)
La popularité croissante des produits de fast fashion en Europe occidentale a assuré à Primark une expansion rapide. Selon Euromonitor, une société anglaise d’analyses industrielles, le géant anglais est le deuxième plus grand revendeur spécialisé de vêtements et de chaussures en Europe de l’Est, derrière H&M. Il obtient même la première place au Royaume-Uni.

Avec 2,7 pour cent des parts de marché en 2015, contre 1,3 pour cent en 2010, il a vu doublé ses parts en 5 ans. Son plus gros concurrent H&M est, lui, passé de 4,1 pour cent en 2010 à 5,1 pour cent en 2015. Zara, C&A et TJ Maxx sont respectivement troisième, quatrième et cinquième en Europe occidentale avec 2,5 poutr cent, 2,3 pour cent et 1,6 pour cent.

Au cours de la récession économique, les consommateurs ont apprécié la capacité et la rapidité de Primark à amener les tendances des défilés dans les six semaines, à des prix considérablement bas.

Une expansion internationale
La société est de plus en plus axée sur l’expansion internationale. En 2013, Primark a ouvert sa première boutique en France, alors que 2015 a vu le lancement de son premier magasin aux États-Unis. L’Italie est prévue pour 2016.

« Bien qu’il soit encore trop tôt pour connaître les performances de la marque aux Etats-Unis, il semble que les prix imbattables attirent les consommateurs et avec sept autres magasins à suivre, tous les yeux seront rivés sur Primark en 2016 », explique Bernadette Kissane, spécialiste habillement et chaussures chez Euromonitor International.

« De plus, la marque fera sa première incursion dans le marché italien en baisse – une décision logique étant donné que les temps économiques difficiles favorisent les coûts budgétaires, ajoute-t-elle. Malgré le ralentissement des taux de croissance, le rendement raisonnable de 2015 assure à Primark de maintenir sa position de leader en Europe occidentale. »

Source : fashionunited.fr