Une boutique conçue comme un laboratoire de beauté

(Auteur : topcom)
« Fortement présente en France et partout dans le monde, la marque Yves Rocher s’exprime majoritairement à travers ses magasins, explique Géraldine Guillemot. Cette année, nous avons souhaité faire évoluer notre concept de point de vente pour offrir aux femmes une expérience de beauté plus importante, mieux valoriser le produit, créer un lieu de beauté aux codes plus féminins et qui valorise fortement notre expertise en cosmétique végétale, notamment à travers le soin visage. »

Élaboré avec l’agence de design Workshop, ce nouveau concept de point de vente a été révélé lors de l’inauguration du nouveau « flagship » de la marque, situé au 102 de l’avenue des Champs-Élysées. Sur cet emplacement unique, tout l’enjeu est d’inviter la clientèle internationale et locale à vivre l’expérience augmentée de la « cosmétique végétale ». Le lieu ambitionne ainsi de reposer les fondamentaux de la marque et de présenter toutes ses innovations.

L’idée : « Le laboratoire de la cosmétique végétale »
Baptisé « Laboratoire de la cosmétique végétale » (Botanical Beauty Lab en anglais), ce nouveau concept insiste sur les valeurs de récoltant et de fabricant de ses produits d’Yves Rocher. « La cosmétique végétale, c’est la fusion entre la science et la nature pour la beauté de la femme, souligne Daniel Lellouche. Pour exprimer cette fusion, nous nous sommes appuyés sur des codes issus du laboratoire. Nous avons par exemple développé l’idée de paillasses pour permettre aux femmes d’expérimenter les produits. » Yves Rocher et Workshop ont ainsi imaginé un écrin de verre, mêlant beauté, naturalité et technicité. Un « laboratoire beauté » à la façade contemporaine et totalement transparente qui offre une véritable respiration végétale. Le design du magasin privilégie l’utilisation de matières fortement sensorielles : le bois, la mousse et la pierre.

Le concept : Quatre « shop-in-shop »
La boutique offre la particularité d’un parcours proche d’une maison, avec des pièces, des couloirs et un escalier central. Elle dispose de quatre « shop-in-shop », dédiés respectivement au soin, au make-up, au parfum et au bain, favorisant la lisibilité de l’offre. Des espaces qui facilitent la rencontre entre les clients, les produits et les conseillères beauté. Avant de quitter les lieux, les clientes sont amenées à découvrir la relation unique qui lie la marque à la nature depuis 1959, avec une mise en scène digitale de l’écosystème de la marque et des fondamentaux de la « cosmétique végétale ». Un lustre monumental surplombant la trémie est l’emblème de ce nouveau concept retail : il est constitué de 240 éléments lumineux reprenant le Y de Yves Rocher et assemblés entre eux à la manière d’un génome symbolisant la source de toute vie organique.

Le déploiement : un concept international
« C’est un concept très international qui sera développé partout dans le monde, précise Géraldine Guillemot. Aujourd’hui nous avons 2 300 boutiques dont plus de 650 en France, premier pays de la marque. »

L’espace soin. Situé au premier étage, l’espace « soin » (soin du visage, capillaire, soin du corps et solaire) représente le cœur de l’expertise Yves Rocher. Il est conçu comme un grand espace de découverte et d’expérimentation de la « cosmétique végétale ». On y retrouve un Beauty Lab’ pour le diagnostic de peau et un « nail bar » pour s’offrir une pause bien-être face à la plus belle avenue du monde.

Source : www.topcom.fr