Volvo lance son service de conciergerie

(Auteur : autojournal)
Aux Etats-Unis, Volvo lance un programme pilote de conciergerie afin de répondre aux moindres besoins de quelques propriétaires de XC90 et S90.

Comme Audi ou Mercedes avant lui, Volvo franchit une nouvelle étape vers le haut de gamme. Le constructeur suédois lance un programme pilote de conciergerie auprès de 300 propriétaires d’un XC90 ou d’une S90 vivant à San Francisco (Etats-Unis). Grâce à de nouveaux services intégrés à l’application pour smartphone “Volvo On Call”, ces cobayes plutôt veinards n’ont désormais plus à faire le plein, à laver ou à emmener leur voiture en révision. Quelqu’un d’autre le fait pour eux.

Une clé numérique à usage unique
Les demandes d’intervention émises par le client depuis son smartphone sont en effet adressées à un prestataire de service. Ce dernier a ensuite accès au véhicule grâce à une clé numérique à usage unique, qui ne peut être utilisée qu’à un endroit et durant un laps de temps donnés. Et une fois les prestations effectuées, le véhicule est ramené à son endroit initial ou livré à n’importe qu’elle autre adresse à la demande du client. Il est alors verrouillé et la clé numérique expire.

“Imaginez-vous garer votre voiture le matin au bureau et, au moment de rentrer chez vous, retrouver une voiture révisée et lavée avec le plein de carburant”, explique Björn Annwall, vice-président senior en charge de l’expérience utilisateur globale de Volvo. “C’est le genre de services que nous souhaitons proposer à nos clients”, ajoute-t-il. “Nos études révèlent que nous passons plusieurs heures par semaine à gérer ce genre d’impératifs. Nous voulons rendre ce temps précieux aux conducteurs de Volvo pour qu’ils puissent en profiter autrement”.

Faciliter la vie des clients
“Notre démarche est assez simple : nous voulons faciliter la vies des utilisateurs en nous appuyant sur les dernières technologies connectées, regroupées sous la forme d’une application pour smartphone simple d’utilisation”, précise pour sa part Anders Tylman-Mikiewicz, vice-président en charge des services de connectivité de Volvo. Il n’y a donc plus qu’à attendre que ce service soit déployé à grande échelle…

Source : news.autojournal.fr