Walmart (Jet.com) s’offre le pure player ShoeBuy pour affronter Amazon

(Auteur : Jeanne Dussueil)
Walmart, le géant américain de la grande distribution, a annoncé le rachat pour 70 millions de dollars de Shoe Buy, spécialisé dans la vente de chaussures. Cette acquisition est réalisée via sa nouvelle filiale Jet.com, entreprise e-commerce américaine rachetée 3 milliards de dollars l’été dernier par Walmart.  

Lancé en 1999, ShoeBuy affiche à ce jour 800 marques partenaires dans l’habillement, les chaussures et les accessoires pour hommes, femmes, et enfants. En 2006, le site avait été racheté par le groupe américain IAC (propriétaire notamment de Match Group, Ask, Vimeo). ShoeBuy revendiquait alors 1 300 marques partenaires. De fait, l’Américain n’aura pas construit la même notoriété que le rival Zappos, passé dans le giron d’Amazon en 2009.

Walmart, le groupe historique aux 11 500 magasins présent dans 28 pays au travers de 63 enseignes, entend ainsi accélérer face au groupe de Jeff Bezos. ShoeBuy, qui livre les produits de sa plateforme dans 50 pays, lui permet surtout d’étendre ses activités, face à l’appétit de son rival. ShoeBuy va venir renforcer Jet.com, «dans cette catégorie, où les produits sont en longue traîne, génèrent des marges importantes, et où les marques sont difficilement répliquables», a indiqué Marc Lore, cofondateur de Jet.com dans une interview à Recode. L’enjeu sur ce segment est de taille. Depuis fin 2015, Amazon a précisé ses intentions dans l’univers de la mode, en annonçant la conception et la vente de ses propres marques de prêt-à-porter.

Basée à Boston, ShoeBuy restera active et Jet.com supervisera les 200 employés du site. En 2016, Walmart, la maison-mère, a présenté 482 milliards de dollars de chiffre d’affaires.

Source : frenchweb.fr